Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


24 avril : appel à l’unité

Le CCAF apprend que les manifestations organisées le 24 avril pour la commémoration du génocide des Arméniens font l’objet d’un certain nombre de velléités de déstabilisation et de divisions liées à la situation interne à l’Arménie.

Le CCAF, expression unitaire du monde associatif franco-arménien est naturellement attaché a la démocratie, aux libertés et à l’État de droit. Il est donc sensible à la situation politique en Arménie, aux combats du peuple arménien et à l’écoute de ses débats internes.

Mais il rappelle que le 24 avril s’inscrit dans une trajectoire historique qui a ses propres enjeux sur la scène internationale, turque et française notamment en ce qui concerne le respect de la mémoire des victimes du génocide, la lutte contre le négationnisme et d’une manière générale la défense des intérêts de l’Arménie et de l’Artsakh particulièrement en matière de sécurité. Ces objectifs constituent la base commune de tout le peuple arménien, toutes tendances confondues.

Le CCAF condamne donc les tentatives d’instrumentalisation politique de ce jour sacré et n’acceptera pas qu’il soit détourné de son sens.

Chaque 24 avril, dans le monde entier, et singulièrement en France, les descendants des victimes commémorent dans l’unité le premier génocide du XXe siècle. Chacun a le droit par ailleurs d’avoir un agenda politique et de livrer ses propres combats tout au long de l’année. Mais le CCAF ne laissera personne prendre en otage la date du 24 avril et s’en servir pour promouvoir des intérêts partisans.

Le CCAF, qui regroupe l’ensemble des sensibilités politiques et religieuses des Français d’origine arménienne, invite la communauté à se défier de ces provocations et des agissements irresponsables qui, en prenant le risque de dénaturer les manifestations du 24 avril, ne peuvent qu’affaiblir sa cohésion et faire ainsi le jeu de l’ennemi.

Il appelle à manifester dans l’unité pour la reconnaissance internationale du génocide, la justice et les réparations, avec plus de détermination que jamais.


Bureau national du CCAF
20 avril 2018

 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016