Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


ARRESTATION DÂ’ALEC YENIKOMCHIAN

Monsieur lÂ’ambassadeur,


Nous observons, avec inquiétude, la situation de crise que vit l’Arménie depuis près de deux semaines. Quel que soit notre point de vue, il est évident que nous souhaitons qu’une issue pacifique soit trouvée, car la violence ne règlera aucun des problèmes soulevés par les manifestants et que nous avions soulignés, pour certains d’entre eux, il y a déjà bien longtemps. La négociation doit pouvoir s’intensifier, pour un règlement rapide de cette crise. Nous estimons que les médecins pris en otages doivent être libérés ainsi que les manifestants qui ont été interpellés et placés en garde à vue. Mais nous voulons aussi attirer votre attention sur le cas d’Alec Yénikomchian.

Nous avons appris avec émotion son arrestation le 27 juillet dernier à Erevan. Quelle que soit notre appréciation politique à l’égard des opinions d’Alec, qui préconise un changement de régime en Arménie, nous ne pouvons accepter qu’il demeure plus longtemps en état d’arrestation. Tout d’abord pour des raisons humanitaires liées à sa situation physique qui est incompatible avec la détention. Ensuite pour des raisons politiques : il ne peut qu’être préjudiciable à l’Arménie d’enfermer un militant de son envergure qui figure au nombre des précurseurs du combat arménien et qui a consacré sa vie à la défense de la patrie.
Nous demandons donc sa remise en liberté immédiate.
Veuillez agréer, monsieur l’ambassadeur, l’expression de notre haute considération.


Mourad Papazian
Ara Toranian
Coprésidents du CCAF
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016