Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


En reconnaissant 1915, l'Allemagne a Ă©crit l'une des plus belles pages de son Histoire.

Le CCAF salue le vote du Bundestag qui a reconnu jeudi 2 juin le génocide arménien.

Adoptée par un État qui admet sa part de responsabilité dans ce crime, cette résolution porte un coup fatal à tout l’argumentaire négationniste d’Ankara.

Cette initiative est d’autant plus fondamentale, qu’elle a eu lieu dans un pays qui ne compte quasiment aucune présence arménienne, mais au contraire une importante communauté turque. C’est à dessein que le CCAF n’a pas souhaité intervenir dans le débat allemand, afin d’éviter toute interférence qui aurait pu prêter le flanc à des accusations de guerre des mémoires, alors que la question relève de l’histoire et des droits de l’homme.

Ce vote marque une étape décisive dans le combat pour la reconnaissance du fait historique par la Turquie, la condamnation universelle du génocide, la justice et les réparations pour le peuple arménien, condition de toute normalisation dans les relations arméno-turques.

Le CCAF tient également à saluer en ce jour exceptionnel cette nouvelle génération d’Allemands d’origine turque, représentée par la figure de Cem Özdemir, qui a eu un rôle emblématique dans cette initiative.

 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016