Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Loi sur le négationnisme : la promesse de François Hollande

Avec sa proposition de loi visant à pénaliser le négationnisme des génocides, et en particulier celui des Arméniens, Valérie Boyer a réactualisé une demande de tous défenseurs des droits de l’Homme et de la dignité humaine, ce dont nous la remercions.

Le CCAF se félicite que le principe de la pénalisation du négationnisme par la loi n’ait rencontré que des soutiens auprès de tous les groupes de l’Assemblée Nationale. Ce qui montre que son objet correspond à une préoccupation largement partagée par la représentation nationale.

Son renvoi en commission des lois, s’il peut se comprendre et se justifier par la nécessité d’en assurer la sécurité juridique, après la censure du Conseil Constitutionnelle qui avait frappé une tentative comparable en 2012, ne saurait pour autant être synonyme d’atermoiement.

Le CCAF attend du gouvernement, de la majorité et de l’ensemble des défenseurs des droits de l’Homme qu’ils prennent à bras le corps la lutte contre l’inadmissible négationnisme d’État du génocide arménien, et y oppose une réponse juridique susceptible d’en juguler les effets délétères.

Le négationnisme est un crime, pour le punir, il faut une loi.

Le CCAF attend désormais du président de la République François Hollande qu’il mette dans les meilleurs délais à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale un projet de loi, comme il s’y était engagé.


Bureau national du CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016