Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Dîner annuel en présence et sous la présidence du président de la République, François Hollande.

Le CCAF, Conseil de coordination des organisations arméniennes de France, organise le 28 janvier à l’Hôtel du Collectionneur, son dîner annuel en présence et sous la présidence du président de la République, François Hollande.

Cet événement auquel assisteront également, Anne Hidalgo, maire de Paris, des membres du gouvernement ainsi que de nombreux élus et personnalités, lancera à Paris la commémoration des cent ans du génocide des Arméniens.

Les manifestations liées à cette date seront en France comme dans le monde entier placé sous le signe de la mémoire et de la justice. En effet, un siècle après le crime, les autorités turques continuent à s’en faire les complices, en propageant un négationnisme d’État qui est considéré comme une priorité de leur politique étrangère.

Dans un discours prononcé le 6 janvier 2015 à la conférence annuelle des ambassadeurs turcs, M.Recepp Tayyip Erdogan, a appelé son personnel diplomatique à « combattre activement les allégations de génocide ».

Le 16 janvier dernier, il annonçait avoir lancé une invitation à 101 chefs d’État étrangers pour qu’ils se rendent en Turquie le 24 avril prochain, non pour commémorer le génocide arménien dont c’est le jour anniversaire, mais pour célébrer la bataille de Gallipoli (victoire turque sur les alliées), dont il n’a pas hésité à avancer la date d’un jour pour les besoins de la cause…

Ces réalités attestent que le génocide arménien n’est hélas pas seulement un épisode tragique de l’histoire. Le négationnisme de l’État turc en prolonge l’onde de choc jusqu’à aujourd’hui et l’inscrit de fait dans une actualité brulante qui empoisonne le climat internationale en pérennisant d’une manière aussi inacceptable que dangereuse la logique du crime.

Les commémorations auront non seulement pour objectif de rendre hommage au martyr arménien qui a été si longtemps occulté. Elles visent aussi à créer les conditions d’un avenir pacifié entre les Arméniens et l’État turc, la reconnaissance de ce crime imprescriptible et la justice pour le peuple arménien et la sécurité pour l'Arménie.

Le CCAF adresse ses remerciements à tous les États qui ont reconnu le génocide, en dépit des pressions d’Ankara. Il appelle les autorités turques à prendre en compte ces messages, à écouter les élites intellectuelles et les authentiques démocrates de leur pays, à renoncer au négationnisme et à s’engager en cette année hautement symbolique sur la voie de la vérité et de la justice et des réparations.


 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016