Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Le CCAF demande à la France de condamner l’agression azerbaïdjanaise

La destruction en plein vol d'un hélicoptère arménien par les forces armées azerbaïdjanaises témoigne une nouvelle fois des pratiques belliqueuses du régime de Bakou a l'égard de la République du Haut Karabagh et du monde arménien en général.

Cette agression criminelle qui a provoqué la mort de trois officiers constitue une nouvelle rupture caractérisée du cessez-le-feu instauré en 94 et porte en germe un risque sérieux d’escalade.

Elle s'inscrit dans la logique de guerre d'un régime azerbaïdjanais qui non content de fouler au pied les droits démocratiques de son propre peuple envisage visiblement toujours d’imposer par la force des armes sa domination sur les Arméniens dans leurs territoires libérés. Intervenant deux semaines après le sommet de Paris initié par l’Élysée entre les présidents Aliev et Sarkissian, cette agression est également un coup porté aux efforts de la République française en faveur d’une paix globale fondée sur les 3 principes retenus par les médiateurs du groupe de Minsk de l’OSCE et réitérés au plus haut niveau international lors du sommet de Deauville des 26 et 27 mai 2011. Elle constitue en tout cas une violation flagrante du premier d’entre eux : le non-recours à la force.

Le CCAF demande aux autorités françaises de tirer les conséquences diplomatiques de cette situation et de procéder à une condamnation forte de cette attaque unilatérale aussi criminelle qu’irresponsable.


Bureau national du CCAF
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016