Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Se cacher derrière l’anonymat pour porter atteinte au crédit d’un responsable de la communauté, ne relève pas du débat politique, mais de la lâcheté et de l’insulte.

Le bureau national du CCAF a pris connaissance avec indignation de l’envoi en masse d’un nouveau message calomniateur et non signé dirigé contre son coprésident Mourad Papazian.

Se cacher derrière l’anonymat pour porter atteinte au crédit d’un responsable de la communauté, ne relève pas du débat politique, mais de la lâcheté et de l’insulte.

Ce type d’agissement abject ne vise pas seulement à déshonorer un militant de la cause arménienne, dont l’engagement en faveur des droits de notre peuple vient d’être salué par l’Arménie. Il obéit également à la volonté d’affaiblir la communauté, en semant la zizanie et en empoisonnant le climat à la veille des commémorations du centième anniversaire du génocide de 1915.

A ce titre, il ne peut que servir les intérêts de toutes les forces hostiles au peuple arménien.

Le CCAF appelle la communauté à la vigilance et à l’union sacrée contre ces procédés méprisables qui vont à l’encontre de l’extraordinaire effort d’unité auquel il se voue depuis sa création.

Fort de sa diversité politique qui fait sa raison d’être, mais aussi de sa capacité à gérer ses différences dans le respect des idées et des personnes, le bureau national du CCAF réaffirme dans cette épreuve, sa sympathie, son soutien et sa solidarité la plus totale à son coprésident, Mourad Papazian.


Bureau national du CCAF
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016