Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Communiqué du CCAF suite aux propos racistes d’Erdogan.

Se livrant à une nouvelle provocation, Recep Tayyip Erdogan a assimilé ce jour à une insulte le fait d’avoir été accusé par ses rivaux d’avoir des origines arméniennes.

Cette déclaration illustre hélas la condition des Arméniens de Turquie et le racisme dont ils continuent à faire l’objet dans ce pays, cent ans après le génocide de 1915.

Loin de lutter contre la politique de haine qui avait conduit à cette tragédie, les autorités turques continuent jusqu’à aujourd’hui à en reproduire les mécanismes.

L’État turc qui s’est construit sur le cadavre du peuple arménien, l’anéantissement de ses entités chrétiennes et l’oppression des Kurdes ne s’est toujours pas affranchi de la logique de son crime fondateur.

Les propos d’Erdogan, qui avant de manifester son mépris à l’égard des Arméniens avait nié leur génocide, ne sont que la résultante de cette situation qui n’a que trop duré et dont, en tout état de cause, l’Europe doit se protéger.

Face aux risques d’importation de ce climat de haine, le CCAF appelle une nouvelle fois la France et les États de l’Union européenne à faire preuve de courage et de fermeté dans leur législation contre le racisme et le négationnisme qui constituent les deux volets indissociables d’une même idéologie criminelle.


6 août 2014 -
Bureau national du CCAF ( Conseil de coordination des organisations arméniennes de France)

 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016