Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Communiqué du CCAF suite à la visite d'Arnaud Montebourg en Turquie.

Lors de sa visite en Turquie, Arnaud Montebourg a déclaré que la France souhaitait inaugurer avec cet État "de nouvelles relations après les turbulences inutiles qui ont empoisonné leurs rapports". Avec cette référence détournée aux tensions qui ont suivi le vote de la loi Boyer sanctionnant, entre autres, le négationnisme du génocide arménien, le ministre de l’Industrie feint d’oublier que ce sont les autorités turques qui à cette période ont exercé un chantage odieux sur la France et ses institutions démocratiques pour l’empêcher de légiférer dans ce domaine.

Ce type de formule sibylline, qui pourrait laisser sous-entendre que notre République renoncerait à lutter contre le fléau du négationnisme pour complaire au gouvernement de M.Erdogan s’inscrit totalement en faux contre tous les principes défendus par le PS dans cette affaire. Faut-il rappeler que cette loi a été initiée des 2006 à l’Assemblée nationale par le Parti socialiste, à la tête duquel se trouvait un dénommé François Hollande ? Et que le chef de l’État, n’a jamais depuis démenti son engagement à faire voter une loi dans ce sens, qui a été également une promesse de campagne ?

Ces ambiguïtés distillées dans le contexte de l’annonce d’une visite d’État du président de la République en Turquie laisseraient-elles à penser que la realpolitik a pris le pas sur les valeurs, et qu’à la veille des cent ans du génocide, un gouvernement socialiste serait capable de sacrifier les victimes sur l’autel des intérêts marchands ?

Le CCAF prend acte que ce gouvernement développe ses relations avec un État négationniste complice et receleur du premier génocide génocide du XXe siècle. Mais qu’au moins ces relations, dont Ankara profite aussi, servent à faire évoluer la Turquie sur la voie de la vérité et de la justice et non à rabaisser la France tout en faisant reculer la morale élémentaire et les droits de l’Homme.


Paris 13 Octobre 2013
Conseil de coordination des organisations arméniennes de France

 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016