Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Attentat anti-kurde à Paris

Les cibles des nationalistes turcs ne sont pas en sécurité en France


Le Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF) condamne, avec la plus vive fermeté, l'assassinat de trois militantes de la cause kurde à Paris et présente ses condoléances à la communauté kurde de France. Nous avons la conviction que cet attentat porte la marque des nationalistes turcs qui ont des réseaux très bien structurés en France et en Europe. L'organisation paramilitaire, hors de la légalité, de ces mouvements turcs, devraient inciter le gouvernement français à prendre toutes les dispositions qui s'imposent, y compris les plus radicales. Les liens des nationalistes turcs avec certains services de l'Etat turc sont de notoriété publique. Le CCAF, qui estime que les cibles des nationalistes turcs ne sont pas en sécurité en France aujourd'hui, lance un appel au gouvernement français pour que des mesures exceptionnelles de protections soient prises pour garantir la sécurité des personnalités, des militants et institutions kurdes et arméniennes.


Paris, le 10 janvier 2013
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016