Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Centre culturel de l'Azerbaïdjan : le CCAF dénonce le projet de loi du gouvernement Ayrault

Jean-Marc Ayrault et Laurent Fabius ont présenté mercredi 25 juillet en Conseil des ministres un projet de loi gouvernemental qui aura notamment pour conséquence de permettre à la dictature azerbaïdjanaise d’ouvrir un centre culturel à Paris. Le CCAF s’étonne que ce projet en souffrance depuis trois ans revête un tel caractère d’urgence pour le gouvernement français récemment nommé qu’il ait jugé nécessaire de le mettre si vite à l’ordre du jour de ses projets. N’y a-t-il pas d’autres priorités en France ?

Le CCAF rappelle que l’Azerbaïdjan, dirigé d’une main de fer par la dynastie Aliev, fait partie des Etats les plus dénoncés par les organisations de défense des droits de l’homme pour ses pratiques liberticides, racistes et antidémocratiques. Dans la foulée de la guerre arménophobe menée contre le Haut-Karabagh, Bakou multiplie les menaces non seulement contre cette République mais également contre les Arméniens du monde entier, que le président Aliev n’a pas hésité à désigner comme les ennemis de son pays dans une allocution scandaleuse publiée le 16 avril dernier.

Compte tenu de ce contexte particulièrement lourd, qui a valu nombre d’avertissements internationaux à Bakou, le dernier en date ayant été émis par l’ONU qui a condamné sa politique de surarmement, la précipitation de la France à réveiller ce vieux projet de centre culturel (ou de propagande ?) et à le présenter parmi les premières lois de cette nouvelle mandature, ne peut que soulever l’incompréhension, si ce n’est l’indignation. Rappelons qu’en matière de culture le gouvernement azerbaïdjanais s’est surtout illustré par la destruction des 3000 Croix de pierre du cimetière médiéval du Djoulfa, au Nakhitchvan. Un trésor multicentenaire sciemment détruit en 2005 par sa soldatesque, et aujourd’hui à jamais disparu.w

 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016