Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Communiqué du GIT France

Ragıp Zarakolu et quatorze autres personnes emprisonnĂ©s en vertu de lÂ’application de la loi anti-terreur ont Ă©tĂ© libĂ©rĂ©s aujourdÂ’hui mardi 10 avril.

Ainsi en a dĂ©cidĂ© la 15e cour pĂ©nale dÂ’Istanbul. Il avait Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©, en mĂŞme temps que la constitutionnaliste BĂĽşra Ersanlı et quarante-huit autres personnes le 28 octobre 2011 et dĂ©tenu dans la prison de haute sĂ©curitĂ© de Kocaeli.

Le 19 mars 2012, le Procureur public dÂ’Istanbul, Adnan Çimen, avait requis respectivement 15 Ă  22,5 ans dÂ’emprisonnement contre BĂĽşra Ersanlı pour son rĂ´le comme « responsable dÂ’une organisation illĂ©gale » et 7,5 Ă  15 ans Ragıp Zarakolu pour avoir « soutenu et aidĂ© une organisation illĂ©gale ». LÂ’acte dÂ’accusation de 2 400 pages a Ă©tĂ© transmis au tribunal (15e cour). 193 personnes Ă©taient visĂ©es par les actes dÂ’accusation, dont 147 dĂ©tenus prĂ©ventivement.

La libĂ©ration de Ragıp Zarakolu, de la journaliste du quotidien kurde Ă–zgĂĽr GĂĽndem et des 13 dĂ©tenus (ainsi que six personnes dont une journaliste de lÂ’agence kurde DIHA dont lÂ’Ă©largissement a Ă©tĂ© prononcĂ© par un tribunal de Van), est une première victoire et le rĂ©sultat dÂ’une intense mobilisation internationale et nationale dont le GIT et ses diffĂ©rentes branches en Turquie, aux Etats-Unis, en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Suisse, en Italie, en Grèce, ont pris toute leur part.

Ce premier succès en appelle dÂ’autres, et dÂ’abord la libĂ©ration de tous les prisonniers dÂ’opinion en Turquie Ă  commencer par notre collègue universitaire BĂĽşra Ersanlı, par le doctorant de sciences politiques Deniz Zarakolu et par bien dÂ’autres Ă©tudiants dĂ©tenus au terme dÂ’un usage exorbitant dÂ’une loi dÂ’exception. LÂ’abandon des poursuites demeure lÂ’objectif de ceux qui se battent pour la libertĂ© de recherche et dÂ’enseignement en Turquie. Car les charges demeurent pour tous les inculpĂ©s, et les libĂ©rations dÂ’aujourdÂ’hui ne sont que conditionnelles. Le procès de Ragıp Zarakolu est toujours prĂ©vu pour le 2 juillet Ă  Silivri. Sa libĂ©ration pourrait cependant ĂŞtre en relation avec le vide du dossier dÂ’accusation, en dĂ©pit des efforts du procureur pour convaincre du contraire.

En prison, Ragıp Zarakolu nÂ’a cessĂ© de se battre, de correspondre avec ses amis, dÂ’aider ses co-dĂ©tenus. Nul doute quÂ’en libertĂ©, il continuera ce combat qui lÂ’honore depuis tant dÂ’annĂ©es.



Le GIT France a été créé le 21 novembre 2011 à Paris en même temps que l’Initiative GIT. Il s’agit d’un engagement international de chercheurs, d’universitaires, d’étudiants, de traducteurs, d’éditeurs, en faveur de la « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie ».
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016