Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


7ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation


Lundi 25 avril 2011 de 10h00 à 20h00 sur le Parvis de Notre-Dame de Paris [Lundi de Pâques]





soutenue par 20 associations de défense des droits de l’homme

Lundi 25 avril 2011 de 10h00 à 20h00 sur le Parvis de Notre-Dame de Paris [Lundi de Pâques]

Le Collectif Van [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] mène en 2011 sa 7ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation.

Cette exposition en plein air a lieu le Lundi de Pâques, 25 avril 2011, de 10h00 à 20h00 sur le Parvis de Notre-Dame de Paris, et s’inscrit dans le cadre des commémorations du 96ème anniversaire du génocide arménien. Elle s'intitule : « 1915/2011 - Le négationnisme ne connaît pas la crise ». L’action participative du Collectif Van associe les peuples arménien, juif, tutsi, darfouri, mais également toutes les minorités de Turquie.

Vingt associations françaises et internationales, dont le Collectif Urgence Darfour, Ibuka France [génocide des Tutsi au Rwanda], l'Arche, la Licra, SOS Racisme, l’UEJF, MEMORIAL 98, l’IACS, l’Institut Kurde de Paris et l’IHD de Turquie [Association des Droits de l’Homme affiliée à la FIDH] apportent, cette année encore, leur soutien au Collectif VAN. Le Collectif VAN a l’honneur de compter parmi ses nouveaux partenaires The Institute on the Holocaust and Genocide [Jerusalem]*.

L'exposition du Collectif VAN met en scène huit stèles géantes pour huit visages d’hommes, de femmes et d’enfants qui interpellent le public sur la situation des minorités de Turquie : juifs et chrétiens qui représentaient 25% de la population de Turquie en 1914, et qui ne sont plus que 0,2% aujourd'hui, musulmans non turcs (essentiellement kurdes) ou non sunnites (Alevis), soit près de 43% de la population de la Turquie dont les droits sont bafoués au quotidien.


Au recto des stèles, les peintures originales de Dibasar, Laurent Nissou, Marc Aram, Marguerite Mateossian et Vatché, artistes-peintres de l’APAF [Artistes Plasticiens Arméniens de France] sont consacrées aux Arméniens, Juifs, Tutsi et Darfouris, victimes de génocides passés ou en cours.

Une neuvième stèle rend hommage au journaliste arménien de Turquie Hrant Dink, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Agos. Depuis son assassinat le 19 janvier 2007 à Istanbul, des intellectuels turcs œuvrent avec courage pour la reconnaissance du génocide perpétré en 1915 contre les Arméniens, les Grecs, et les Assyro- Chaldéen-Syriaques.

Tout comme les Justes turcs qui, en 1915, ont sauvé des familles arméniennes au péril de leur vie, des militants turcs et kurdes risquent, aujourd’hui, de longues peines d’emprisonnement

 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016