Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Protocoles arméno-turcs : le CCAF dénonce les manœuvres d'Ankara

1 - Le Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF) a observé avec la plus grande attention les événements qui ont suivi la signature, le samedi 10 octobre 2009, à Zürich des protocoles entre la Turquie et l’Arménie pour engager la normalisation de leurs relations bilatérales en présence de hauts représentants de la Suisse, de la France, de la Russie, des États-Unis et de l’Union Européenne.

Le CCAF tient à réaffirmer les principes fondamentaux suivants :

=>La signature de ce protocole marque un tournant majeur dans l’histoire de l’Arménie et des Arméniens du monde entier. Il nous oblige à la plus extrême vigilance tant les enjeux qu’il renferme affectent le passé et conditionne l’avenir de la nation arménienne.

=>Si les protocoles prévoient la réouverture à brève échéance de la frontière entre les deux États, le CCAF rappelle que sa fermeture relève d’une décision unilatérale de la Turquie en 1993, imposant à l’Arménie une situation de blocus en violation des règles internationales.

=>Le CCAF souligne que les protocoles ont été signés sous le parrainage de la Suisse, la France, la Russie et l’Union européenne qui ont reconnu le génocide des Arméniens, ainsi que sous celui des États-Unis, dont le président Barack Obama a également déclaré début avril en Turquie que sa « position » sur la réalité du génocide de 1915 « n’avait pas changé » depuis ses engagements publics lors de la présidentielle américaine de 2008.Nous demandons à ces puissances d’assumer la responsabilité de leur parrainage en invitant fermement la Turquie à mettre un terme à son négationnisme, à reconnaître publiquement le génocide des Arméniens et à en assumer les réparations y compris territoriales. Le CCAF ne saurait accepter qu’Ankara profite de cette normalisation pour fuir ses responsabilités historiques.

De surcroît, les Français d’origine arménienne s’indignent que la Turquie cherche à violer les engagements internationaux pris au travers ces protocoles en tentant de conditionner leur ratification à des concessions de l’Arménie sur la question de l’autodétermination des Arméniens du Haut-Karabagh.

L’ensemble de la communauté internationale a officiellement démenti tout lien entre la normalisation des relations entre l’Arménie et la Turquie et le dossier du Haut-Karabagh.

Le CCAF invite l’Arménie à la plus grande vigilance dans l’examen de ces protocoles et à être à l’écoute de sa diaspora.

Alors que la reconnaissance internationale du génocide est engagée dans les Parlements, aux États-Unis et en Suède, le CCAF appelle plus que jamais le Sénat français à adopter la proposition de loi sur la pénalisation de la négation du génocide des Arméniens.


Paris le 28 novembre 2009

°°°°°°°°°°°°°°

2 - Le Conseil National du CCAF réuni le 28 novembre 2009 à Paris, a pris les dispositions suivantes :

=>Mise en place d’un plan d’actions jusqu’à fin janvier, pour relancer la lutte contre le Négationnisme en France, et faire aboutir l’inscription à l’ordre du jour du Sénat de la proposition de loi sur la pénalisation de la négation du Génocide des Arméniens.

=>Publication du communiqué (ci-dessous) après la signature du protocole entre l’Arménie et la Turquie sur l’établissement de leurs relations diplomatiques.

=>Lancement du processus d’organisation d’une instance démocratique de la communauté arménienne de France.

Une Assemblée Générale des 3 CCAF régionaux (Paris-Île de France, Lyon-Centre-France, Marseille-Provence) se tiendra simultanément le 13 janvier 2010 pour présenter et soumettre à examen un avant-projet, aux organisations membres du CCAF.

Paris, le 28 novembre 2009

###########
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016