Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Manifestation devant la tour Eiffel


La Saison de la Turquie en France ne se contente pas de passer sous silence les crimes imprescriptibles de cet état. Elle fait également montre de complaisance envers les fondements idéologiques qui les a rendu possible. L'illumination de la Tour Eiffel, symbole de Paris, aux couleurs du drapeau turc, constitue un encouragement inacceptable au pire travers de l'Etat turc : le nationalisme

C'est en effet au nom de la « pureté » de ce drapeau qu'ont été exterminés les Arméniens de Turquie. Au nom de ce même drapeau qu'ont été massacrés les Assyro-Chaldéens et les Grecs, au nom de ce même drapeau que sont opprimés les Kurdes et les autres minorités de ce pays. Et c'est ce même drapeau qui flotte aujourd'hui sur la partie occupée de Chypre, membre de l'Union Européenne.

A l'heure de la construction européenne qui implique un dépassement des nationalismes, fallait-il permettre cette glorification d'un étendard emblématique d'autant d'oppressions, de souffrances et de crimes ? Un drapeau omniprésent en Turquie et dont les dirigeants de ce pays, l'un des derniers à pratiquer le culte de la personnalité (Mustapha Kémal Attaturk), continuent à faire un usage immodéré pour attiser le chauvinisme, le racisme et la xénophobie. Et ce, alors même que le drapeau arménien, symbole de la renaissance d'un peuple exterminé, n'a pas eu droit à un tel honneur durant l'Année de l'Arménie.

A la veille de la visite en France du président de la Turquie Abdulah Gül, CCAF appelle en partenariat avec les communautés chypriotes et grecques de France à manifester contre cette illumination inacceptable,


Mercredi 7 octobre à 19H devant la Tour Eiffel.
Voir aussi

 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016