Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 7 mai 2009


Les organisations membres du CCAF expriment leur profonde inquiétude au sujet de la déclaration conjointe des Ministères des Affaires étrangères d'Arménie, de Turquie et de Suisse, faite pour la forme, tard dans la soirée du 22 avril 2009.

C'est avec de sérieuses réserves et autant de scepticisme que nous prenons acte de l'empressement excessif qui a présidé à l'élaboration de cette déclaration ainsi que de son manque de transparence.

La nature vague de ce que l'on nomme la « base d'accord » et la position contrainte depuis laquelle le gouvernement arménien s'est trouvé obligé de négocier ne laissent d'autre choix que de rejeter tout accord qui renoncerait aux droits fondamentaux des Arméniens à travers le monde.

La déclaration commune Arménie-Turquie-Suisse du 22 avril 2009 est inacceptable pour les raisons suivantes :

1. La date de cette déclaration, intervenue deux jours avant la commémoration du génocide arménien, est pour le moins inopportune : le 24 avril, les Arméniens du monde entier commémorent le génocide perpétré par le gouvernement des Jeunes Turcs en 1915 contre la population civile et sans défense des Arméniens de l'Empire ottoman.
2. L'empressement mis à l'annonce de cette déclaration nourrit encore davantage de doutes sur le fait que l'Arménie sera, sans aucun doute, contrainte à des concessions dangereuses et inacceptables pour la sécurité
nationale de la République, concernant en particulier le processus de reconnaissance de l'autodétermination du Karabagh.
3. Le gouvernement de l'Arménie a été soumis à une forte pression par des grandes puissances cherchant à satisfaire leurs propres intérêts.

Par la présente nous faisons part formellement de notre position aux représentants politiques et rappelons qu'avec d'autres communautés en diaspora, les habitants d'Arménie et du Karabagh, nous rejetterons sans équivoque tout accord qui compromettrait les droits fondamentaux de la nation arménienne.



Conseil de coordination des Arménienne de France (CCAF), Paris le 7 mai 2009

34 Avenue des Champs Elysées - 75008 PARIS (France)
Tél : 01 43 59 65 19 -Portable : 06 15 59 64 60
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016