Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Le CCAF dénonce l’importation sur le territoire national du négationnisme d’État de la Turquie.


Cette initiative contre un monument aux morts relève non seulement du négationnisme, mais aussi de la profanation. Insulte à la mémoire des martyrs, elle représente en tant que tel un acte de haine contraire aux lois et à l’esprit de la République, d’autant plus que la France a reconnu publiquement le génocide arménien et que le Parlement européen a fait de sa reconnaissance un préalable à l’adhésion de la Turquie. Cette insupportable agression contre les morts, en constitue également une à l’égard des Français d’origine arménienne, légataires universels de leur mémoire et envers tous les défenseurs des droits de l’homme et de la dignité humaine.

Le CCAF dénonce cette importation sur le territoire national du négationnisme d’État de la Turquie, qui n’est autre que le volet politique du crime. Il demande instamment aux autorités compétentes d’interdire cette manifestation odieuse, porteuse de violence et de troubles à l’ordre public.

La négation d’un crime contre l’Humanité est l’affaire de tous.


Bureau National du CCAF
Paris, le 10 Mai 2018
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016