Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 
29-11-2017

L’arrogance négationniste défaite en Justice.

Le CCAF se félicite de la décision que vient de rendre la 17e chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris qui, en consacrant la bonne foi d’Ara Toranian et Sam Tilbian, a jugé qu’ils ne pouvaient être reconnus coupables de diffamation pour avoir qualifié un négationniste notoire du génocide arménien de « tâcheron au service du fascisme turc », tout comme n’était pas injurieux le fait de le comparer à Faurisson dans le cadre d’un débat d’intérêt général.

Comme l’a indiqué Maitre Henri Leclerc, l’avocat des prévenus, si « nier le génocide arménien n’est pas un délit, c’est au moins reconnu comme un mensonge ». Telle est la leçon qu’il faut tirer de ce procès qui s’était politiquement retourné contre le plaignant au moment de l’audience et qui se solde aujourd’hui pour lui et ses soutiens par une cuisante défaite sur le plan judiciaire.

Cette décision relance la problématique de la pénalisation du négationnisme du génocide arménien, votée par 3 fois par l’Assemblée nationale et par deux fois par le Sénat. Son invalidation par le Conseil Constitutionnel avait laissé croire aux négationnistes qu’ils pouvaient se poser en accusateurs et qu’ils pouvaient trainer les défenseurs de la vérité et de la justice sur le banc des accusés.

Le jugement d’aujourd’hui dénonce cette arrogance. Il fait écho à la demande de grands intellectuels français et des principaux responsables de la communauté juive qui avaient dénoncé dans une pétition publiée le 10 octobre dans Libération, cette « inversion des rôles ». Si la loi ne permet pas encore de condamner les négationnistes du génocide arménien, du moins la justice vient-elle de reconnaitre aujourd’hui aux légataires des victimes le droit de défendre leur honneur et leur dignité.

Il s’agit là d’une victoire politique et juridique importante pour la cause arménienne et d’une grave pantalonnade pour celle du négationnisme.


Bureau national du CCAF

 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016