Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 


Meeting à Metz : le CCAF regrette l’autorisation donnée à Mevlut Cavusoglu

Le CCAF regrette l’autorisation donnée au ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu de tenir aujourd’hui même un meeting à Metz en faveur du « oui » au référendum organisé par Erdogan pour faire basculer la Turquie dans un régime présidentiel, et ce alors que le chef de l’État turc entraine depuis des années ce pays dans une grave dérive autoritaire.

En interdisant les meetings électoraux d’Erdogan, l’Allemagne et les Pays-Bas ont fait preuve de courage et de fermeté envers un régime qui multiplie les atteintes aux libertés démocratiques.

À un moment où l’État turc a été dénoncé il y a deux jours par l’ONU pour ses “graves violations des droits de l’homme“ dans la région du sud-est du pays occupé par les Kurdes, le CCAF appelle la France à reconsidérer sa position, si d’autres demandes de meetings électoraux venaient à être faites dans les jours qui viennent.

Alors que François Hollande dénonce le nationalisme à Livourne, le CCAF dénonce le nationalisme empreint d’islamisme d’Erdogan contraire à toutes les valeurs démocratiques et porteur d’un grave risque de trouble l’ordre public.


Bureau National
Paris le 13 Mars 2017
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016