Accueil Organisation du Conseil Dossiers Communiqués Liens Contact
 
  À la une
 
27-02-2013

En exportant son racisme anti-arménien l’Azerbaïdjan s'en prend à la France.

Le Conseil de coordination des organisations arméniennes de France condamne fermement les provocations azerbaïdjanaises sur le territoire de la République Française.

Mardi 26 février, deux « étudiants » activistes proches de l'Ambassade d'Azerbaïdjan en France, ont perturbé violemment l'organisation d'une conférence commémorant le pogrom de Soumgaït, commis il y a 25 ans par les autorités azerbaïdjanaises.

L'Azerbaïdjan cherche à exporter son racisme anti-arménien sur le territoire de notre République française en multipliant les actes, les mesures et les discours anti-arméniens. Son président Ilham Aliev a déclaré à plusieurs reprises que "les Arméniens du monde entier étaient les ennemis de l'Azerbaïdjan". Ses activistes et relais en France passent désormais aux actes en provoquant les Français chez eux en France et en insultant la mémoire des victimes du pogrom anti-arménien de Soumgaït.

Il est inadmissible de diffuser tout racisme quel qu'il soit, jusqu'au cœur de la souveraineté nationale, notre Parlement. Il est inadmissible de voir l'Azerbaïdjan tenter de prendre en otage la République française et ses institutions.

Le CCAF appelle au calme et à la vigilance et dénonce toute tentative d'instrumentaliser la République française. Nous appelons également les autorités françaises à prendre les mesures concrètes pour protéger les institutions, les dirigeants et les lieux symboliques des Français d'origines arméniennes sur l'ensemble du territoire de la République.

Conseil national du CCAF
Paris, le 27 février 2013
 
 
  Tribune Libre
 
Accès tribune libre


 
  Informations
 
La question arménienne dans la Presse et l'édition internationale de 1878 à nos jours -

 


CCAF
Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France
118 rue de Courcelles
75017 Paris
contact@ccaf.info

 CCAF©2001-2016